Categories Evénement, Photo culinaire

Festival de la Photo Culinaire

Festival International de la photo culinaire

Les coulisses de mon dossier de pré-sélection

  • Le thème: “Nourrir la planète, énergie pour la vie”

le Festival International de la Photographie Culinaire a choisi pour thème cette année, celui de l’Exposition Universelle qui se déroulera à Milan du 1er mai au 31 octobre 2015.

Festival international de la photo culinaire

Les photos des dossiers retenus pour la compétition seront exposées à Milan, dans le Pavillon de France pendant les 6 mois de l‘Exposition Universelle. Le parrain du FIPC est Yannick Alléno, Chef triplement étoilé au guide Michelin.

  • Ma démarche

Dans une carrière, il y a des étapes importantes:

  • l’acquisition de nouveaux savoirs techniques,
  • avoir des projets qui élargissent le champ de compétences,
  • et se mesurer à d’autres professionnels.

Cela fait déjà 18 ans que je persévère dans le métier de photographe, 18 ans de belles évolutions et de belles rencontres. Il est temps de soumettre mon travail à un jury. Je suis très fière que mes photos soient sélectionnées pour la compétition. Et en attendant le vote du jury, ce sera 6 mois incroyables pour une belle visibilité à Milan et à Paris !

  • Mon approche du thème

Quand j’ai découvert le thème du FIPC: “Nourrir la planète, énergie pour la vie”, le premier mot qui a attiré mon attention c’est le mot énergie. Je me suis dit “il faut que je travaille là-dessus !” Puis j’ai déjeuné avec mon amie Anne Siegel l’agence (c)réactive AS Communication à Strasbourg et son ami Christophe, directeur artistique pour échanger nos points de vue. Car, ce type de compétition relève de la photo conceptuelle. Un domaine différent de mon travail quotidien.

Après des jours (et des nuits) de réflexion, j’ai décidé qu’il fallait suggérer l’énergie par le mouvement et donner , comme je le répète souvent, de la vie aux images.

Et j’ai choisi:

  • la carotte pour la vitalité, l’élégance de ses fanes et sa racine vitaminée triomphant d’un vent de sable
  • Le radis: sa feuille en forme de coeur était une évidence, plongé dans une eau vive, des bulles d’air, la vie !
  • Les mains maternelles et nourricières, la farine et l’oeuf: des ingrédients essentiels à la vie.

Différents essais sur la carotte:

La carotte dans un vent de sable Carottes_O3A8259_essai Carottes_O3A8269-essai Carottes-8290_essai Carottes-8304_bdEt la carotte qui a été plébiscitée pour la compétition:

La carotte dans un vent de sableDifférents essais sur le radis (plus conquérant):

Radis Radis_O3A8880Le radis sélectionné pour la compétition:

Le radisEt les mains nourricières sans aucune hésitation:

Les-Mains_Festival International de la photo culinaire

Cet article vous a-t-il plu ? partagez-le ;o))

Avez-vous des choses à ajouter ? Commentez-le ;o))

 

 

 

 

 

Share

2 comments

  • Très belles photos, Karine!
    J’aime beaucoup celles sur la carotte. Elle donne vraiment l’impression d’une fusée entrain de traverser l’univers.
    Vu que la carotte rend aimable, selon nos grands mères, c’est surement l’un des légumes incontournables du futur.
    Les mains avec l’œuf sont bien représentatives du futur, qui naît à chaque instant de nos mains, comme de nos pensées.
    Peut être qu’un jour, tu rajouteras les céréales ou les légumes à feuilles (choux et Cie) qui, s’ils étaient plus valorisés pour la nourriture des humains, permettraient d’éradiquer en partie la faim dans le monde.
    Continue à nous étonner et à nous émouvoir.
    Bon courage et bonne chance!
    Bernard

    Reply ↵
  • Pingback: Festival Lot Of Saveurs - Karine Faby - Photographies

Your comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.