Categories Evénement, Reportage

Photos de l’expo HOPPER à la fondation Beyeler

L’exposition consacrée au peintre américain Edward Hopper est prolongée jusqu’au 20 septembre ! Excellente initiative de la Fondation Beyeler.

 

Quelques mots sur Edward Hopper

Edward Hopper est un peintre américain du XXème siècle. Il réussit à sublimer des scènes aussi mystérieuses qu’anodines. Au foisonnement de la vie New-Yorkaise, il préfère représenter la solitude, la mélancolie, le temps arrêté…

L’historien d’art Didier Ottinger a publié aux éditions découvertes Gallimard/RMN Grand Palais, un magnifique recueil intitulé “HOPPER ombre et lumière du mythe américain” que je vous recommande fortement.

Gas, tableau majeur de Edward Hopper

Ce qui me fascine dans les chefs d’oeuvre d’Edward Hopper, c’est :

  • ce réalisme épuré,
  • l’importance aussi bien des ombres que des lumières,
  • le travail porté sur l’architecture,
  • ces scènes théâtralisées,
  • le mouvement dans le feuillage des arbres,
  • le composition cinématographique,
  • les couleurs,
  • et bien plus encore !

La Fondation Beyeler à Riehen près de Bâle

Fondation Beyeler

Tout d’abord un grand BRAVO et un immense MERCI à la fondation d’autoriser les photos de ses expositions. Sans flash, sans trépied il va de soi. Mais le bâtiment est tellement lumineux, même par temps de pluie, qu’il est facile de photographier à main levée. Toutes les photos sont réalisées avec le Fuji XH1 à 3200 ISO. Les photos sont très nettes, pas de grain dû à une sensibilité élevée, pas de dominante de couleur.

La fondation est ouverte tous les jours :

  • du lundi au dimanche de 10h à 18h
  • le mercredi de 10h à 20 h

 

La Fondation Beyeler présente dans son exposition de printemps 2020 un ensemble d’œuvres d’Edward Hopper (1882-1967), l’un des principaux  peintres américains du XXème siècle. Les  peintures de Hopper sont l’expression du regard singulier que l’artiste porte sur la vie moderne. Il commença sa carrière comme illustrateur. Aujourd’hui, il est surtout connu pour ses peintures à l’huile, qui témoignent de son intérêt pour l’impact de la couleur et de sa virtuosité dans la représentation de l’ombre et de la lumière. Le thème central de l’exposition est fourni par ses images iconiques des immenses paysages naturels et urbains de l’Amérique.

L’exposition de la Fondation Beyeler met l’accent sur les représentations iconiques de Hopper des étendues infinies des paysages naturels et urbains de l’Amérique. Il s’agit là d’un aspect rarement placé au centre des expositions consacrées à Edward Hopper, mais pourtant clé pour comprendre son œuvre et sa réception. L’exposition réunit des aquarelles et des huiles des années 1910 aux années 1960, offrant ainsi un large et passionnant panorama des multiples facettes de la peinture hoppérienne.

Organisé par la Fondation Beyeler en coopération avec le Whitney Museum of American Art, New York, dépositaire de la plus importante collection au monde d’œuvres d’Edward Hopper.

 

2 comments

Your comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.