Categories Entreprise, Portraits

La photo de cuisiniers

Les cuisiniers de la Fraternelle : photo de famille au salon EGAST

J’ai découvert la Fraternelle des Cuisiniers et des Métiers de la Bouche au salon EGAST. Une belle opportunité pour photographier autant de personnalités talentueuses.

La Fraternelle des Cuisiniers d’Alsace avec les Maîtres Cuisiniers de France réaliseront de concert un menu entier de l’entrée au dessert : Pavé de thon rouge snacké, caramel sauce soja, chutney de fruits exotiques et vinaigrette de mangues par Joël Margotton Kobus à Strasbourg ; Filet de bar bio et son craquelin de sésame, risotto à la truffe, chips vénéré et safran du roi Salomon par Jean-Christophe Karleskind Chef à domicile et traiteur ; Poulet Fermier d’Alsace aux saveurs de l’océanpar Jérôme Amory, Sodexo et Claude Schaeffer, Chef de cuisine du Préfet de la Région Alsace ;Veau de Lait d’Alsace en Croûte de Pommes de Terre aux Herbes, Légumes à l’Aigre Douce par Roger Bouhassoun, La Chenaudière à Colroy la Roche ; Côtes d’agneau en crépinette, purée de pommes de terre à l’huile d’olive, jus d’agneau à l’estragon par Didier Soulier Hostellerie du Prieuré à Saint Quirin ; Ananas confit au poivre long et vanille esprit Pina colada opaline au caramel par Clément Fleck, L’Escale aux Quais à Strasbourg.

Les cuisiniers membres de la Fraternelle se situent à tous les échelons du métier: “du cuisinier sorti de formation au chef, jusqu’au patron d’entreprise”. Vous trouverez la liste des membres sur le site fraternelle-cuisiniers.

  • Comment photographier les cuisiniers lors d’un salon ?

  • 1. La photo en situation

Les membres de la Fraternelle présents ce jour-là, ont travaillé de concert. Chacun avait son poste de travail et s’affairait très activement à sa recette.

Les gestes sont précis et rapides. Il faut déclencher rapidement et anticiper.

Sur scène l’éclairage est très puissant, le fond est très sombre. Il en résulte de fort contraste. Mais cette lumière fournie par les projecteurs permet de travailler, la plupart du temps, sans flash de reportage. Dans certaines situations toutefois, si le cuisinier est placé juste en-dessous d’un projecteur, la lumière verticale (zénithale) crée des ombres sous les yeux très dures. On peut compenser par un léger coup de flash pour déboucher les ombres. La puissance des projecteurs permet de travailler à une vitesse suffisamment élevée pour éviter les flous de bouger et figer les mouvements 1/160ème.

 

Jean-Paul Bostoen cusinier de l'Auberge de l'ILL Séquence Meilleur Ouvrier de France

Jean-Paul Bostoen cusinier de l’Auberge de l’ILL
Séquence Meilleur Ouvrier de France

  • 2. Le portrait

Sur le salon, mes confrères et moi avions monté deux studios photos. L’un était très proche de la scène de l’EGAST Show. Ce qui a facilité de nombreuses prise de vues.

Nous avions un fond gris 2,70x8m, un éclairage latérale: torche Broncolor équipée d’un parapluie softbox Lastolite. Une fois, les plats terminés tous les cuisiniers se sont prêtés au jeu du portrait studio avec une extrême gentillesse.

Tout étant réglé, chaque personne n’avait plus qu’à entrer dans la lumière de ce studio et poser. Pour faciliter ce moment, il fallait faire vite. Ne pas imposer de trop longues minutes sous le flash. Et trouver très rapidement la gestuelle qui correspondait à la personnalité de chacun.

Alexandre Haudenschild chef pâtissier de l'Escale aux Quais à Strasbourg

Alexandre Haudenschild chef pâtissier de l’Escale aux Quais à Strasbourg

 

  • 3. Les cuisiniers et leur plat

Toujours sur l’espace du studio photo, nous avons réalisé un portrait du chef et de son plat.

En essayant d’être dynamique !

 

Jérôme Armory-Sodexo

Jérôme Armory-Sodexo

 

Que ce soit pendant le reportage et lors du portrait, il faut être discret, opérationnel très rapidement et efficace. En plein salon, nous ne pouvons pas demandé aux cuisiniers de refaire le geste !

Share

Your comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.