Categories Portraits

Faire un portrait

Faire un portrait: les éléments à privilégier

Que vous souhaitiez faire un portrait en extérieur ou en intérieur, vous devrez toujours veiller à certains points clés. Plus vous vous y attacherez, plus cela deviendra un automatisme et plus vous progresserez.

 

  • 1. Préparez votre environnement: lumières et fond

  • Faire un portrait en intérieur

Si vous n’avez pas de matériel d’éclairage, choisissez un endroit bien lumineux. Une grande fenêtre sans obstacle devant fera l’affaire. Prévoyez également un grand morceau de carton blanc ou de polystyrène blanc.

Cherchez un endroit “dépouillé” dans la maison. Il vaut mieux un fond sobre qu’un fond trop chargé, trop distrayant. Veillez à ce que le fond “reçoive” autant de lumière que le modèle. Evitez les trop grands écarts de luminosité, dans un premier temps, entre le sujet et le fond.

Anticipez ! Le choix du lieu, de la lumière et de l’emplacement du modèle doivent faire l’objet d’un repérage avant l’arrivée de ce dernier.

Placez le modèle dans la lumière. Arrangez-vous pour que la lumière provenant de la fenêtre, source principale, éclaire de façon latérale sur votre sujet. Un seul profil sera bien éclairé.

Pour compenser le manque de lumière sur l’autre profil, placez le grand carton blanc proche du modèle et face à la fenêtre. Ce carton va renvoyer sur le modèle la lumière qu’il reçoit de la fenêtre. Ce carton jouera le rôle de réflecteur. Cela adoucira votre portrait.

Voici un petit schéma pour que toutes ces explications soient plus claires. J’en profite pour saluer le travail du site lightingdiagrams

Plan d'éclairage

Plan d’éclairage

  • Faire un portrait en extérieur

Anticipez ! Faites un repérage des lieux: conditions et heures d’ensoleillement, choix de l’arrière-plan. Tout comme le portrait en intérieur, votre arrière-plan doit être sobre. Il ne doit pas voler la vedette à votre modèle.

Evitez les heures “zénithales” de 11h à 15h. Le soleil est trop haut et trop fort. Il crée des ombres très dures sur le visage. Et les couleurs sont délavées.

Veillez à ce que votre arrière-plan reçoive à peu près autant de lumière que votre sujet. Avec un fond trop sombre, le visage paraîtra horriblement blanc.

 

  • 2. Mettez à l’aise votre modèle: parlez-lui

Poser n’est pas facile. Expliquez, tout en douceur, à votre modèle ce que vous faites. Comme vous avez bien préparé votre séance, vous connaissez bien les lieux, la lumière et le décor, vous êtes disponible pour votre modèle. Expliquez-lui votre choix du lieu, demandez-lui s’i ça va, si la lumière n’est pas trop forte… Chouchoutez-le !

  • 3. La gestuelle

Souvent, nous ne savons que faire de nos mains. Pour éviter les bras ballants, demandez à votre modèle quelle est son attitude naturelle quand il attend: mains dans les poches, bras croisés….. Commencez par ces gestes spontanés. Puis donnez-lui des accessoires pour lui occuper les mains. Variez les poses: adossez-le contre un mur, un arbre… proposez-lui de s’asseoir…

Si vous ne cherchez pas à créer des effets psychologiques particuliers, faites bien attention à vous mettre au même niveau que votre modèle. Si vous photographiez en plongée ou contre-plongée, il y aura un effet dominant-dominé. Cela dépend vraiment de vos intentions.

  • 4. Le cadrage et le choix des objectifs

Comme on l’a vu dans un précédent article, il y a différents plans.

Là encore, le choix du cadrage va dépendre du message que vous souhaitez transmettre.

Vous voulez montrer où la photo a été prise vous choisirez un cadrage intégrant des éléments du décor.

Ce n’est que l’expression de votre modèle qui compte, vous choisirez un cadrage très serré, excluant l’arrière-plan.

Il y a deux objectifs que j’utilise pour faire un portrait: un 100 mm Macro et un 135 mm.

Je travaille principalement en priorité ouverture (mode AV), je choisis une grande ouverture pour éliminer le fond.

 

Share

Your comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.