Bien que les constructeurs automobiles et la presse spécialisée utilisent des images 3D pour illustrer des articles ou annoncer la sortie d’un nouveau modèle, il existe encore une place pour les « vraies » photographies, les photos de voitures créatives !

Réaliser de « vraies » photos de voitures, sur site, avec un éclairage studio

Les voitures sont un sujet passionnant à photographier : mélange de surfaces brillantes et mates, design, matières, détails… Plusieurs défis à relever pour une seule image. De nombreux sites Web vous proposeront des tutoriels très complets, vous donneront quelques trucs et astuces pour bien (ou mieux) photographier une voiture en lumière naturelle. Moi, je vous livrerai mon approche de la photographie d’automobile, utilisant la lumière artificielle. En espérant que ma technique (créer un studio de photo de voitures in-situ) et mon point de vue vous séduiront.

Mes photos de voitures créatives, mode d’emploi

photos de voiture

Austin Healey restaurée par ©Lady Art Car – Photo ©Karine Faby

1- S’imprégner du design

Le design dans le monde automobile joue un rôle stratégique. Les constructeurs consacrent de longues et onéreuses heures pour concilier esthétisme, technologie, sécurité, écologie. Donc, avant de commencer la prise de vues :

  • bien observer la voiture
  • comprendre les volumes
  • repérer les détails

Je commence par ce point car c’est une erreur que j’ai faite. Enthousiasmée à l’idée de photographier « mes » premières voitures, je ne me suis concentrée que sur ma technique d’éclairage ; occultant le design. Cette méthode marche très bien pour les gros plans, mais il faut être beaucoup plus rigoureux pour les photos de voitures dans leur globalité. Une très belle, (très instructive), rencontre m’a permis d’être plus vigilante.  David ANDRÉ co-fondateur de Lady Art Car a pris le temps de m’expliquer ce qui clochait dans mes images.

2- Matériel indispensable

La base : le trépied est un outil précieux quel que soit le type de prise de vues. Non seulement, il garantit la stabilité l’appareil photo, mais il permet aussi d’anticiper le travail de post-production (dans le cas d’une prise de vues à expositions multiples comme pour les photos de voitures).

Les objectifs : le 35 mm et le 50mm (quand les conditions le permettent) sont les 2 principaux objectifs que j’utilise pour les vues globales. Si je me concentre sur un détail, j’opterai alors pour mon 100 mm macro.

Un filtre polarisant circulaire : les peintures métalliques se comportent comme de véritables miroirs. Les carrosseries reflètent leur environnement. Ce filtre supprimera certaines réflexions et en atténuera d’autres.

3- L’angle de prise de vues

Il y a des angles qui fonctionnent à coup sûr, comme une vue de 3/4, l’appareil photo à hauteur du rétroviseur. Mais il n’y a pas de bonne ou mauvaise option. Il faut penser au design de la voiture, réfléchir à ses lignes, se concentrer sur ses caractéristiques. prendre partie et décider de ce qu’on veut montrer.

4- La lumière

Que ce soit du packshot ou des photos de voitures, la lumière est l’élément clé ! Quelques photographes disposent d’un studio assez vaste pour mettre en place fonds, nombreux éclairages et réflecteurs. C’est évident très confortable, il suffit de faire venir le véhicule dans son studio où tout est parfaitement calé. J’ai opté pour une autre solution. Je me déplace. J’emporte avec moi peu de lumières. Je travaille en utilisant la même lumière à plusieurs reprises : expositions multiples en « tournant » autour de la voiture. Evidemment, il faut éviter de déplacer le trépied.

Travailler par expositions multiples rend la photo plus créative. On choisit ce qu’on place dans la lumière et ce qu’on laisse dans l’ombre. On fait ressortir certains éléments qui vous paraissent pertinents.

5- La profondeur de champ

Les véhicules mesurent quand même quelques mètres. Quand je photographie la voiture en entier, pour un maximum de netteté, je ferme l’objectif : f/16, avec le 35 mm si suffisant.

6- Se rapprocher, tout près

Une fois les bons angles de l’ensemble du véhicule  dans « la boîte », je me rapproche. Je cherche le détail, le gros plan d’un phare, l’insigne de la marque, le rétro, la jupe, les jantes… Tous ces précieux détails qui rendent la voiture unique. Encore une fois, il est important  de prendre en compte la lumière et les angles de prise de vues. Les configurations précédentes ne fonctionneront plus.

photos de voitures BMW i-8

BMW i-8 – Photo ©Karine Faby

photo de voiture

BMW i-8 – Photo ©Karine Faby

7- L’intérieur : l’habitacle et sous le capot !

Les photos d’intérieur offrent de nouvelles perspectives, un nouveau terrain de jeu ! De nombreux détails méritent d’être photographiés : volant, couture des sièges, tableau de bord, compteur… Rechercher des textures, des motifs, des formes intéressantes ou uniques. Sous le capot aussi il y a des formes intéressantes. Ces merveilleuses mécaniques sont souvent de très beaux objets.

photos de voitures

Espace H – Photo ©Karine Faby

 

photos de voitures

Espace H – Photo ©Karine Faby

Remerciements

Je travaille sur cette nouvelle méthode d’éclairage depuis plusieurs mois. Je cherchais avant tout une belle lumière qui mettrait en valeur les lignes de la voiture mais sans vraiment comprendre le design du véhicule. Ma rencontre avec David ANDRÉ m’a fait progresser prodigieusement. Il a pris le temps de m’expliquer le travail du designer et ses attentes. Et donc, éviter d’éclairer de façon disruptive quand je photographie la voiture entière. Ce qui était la faiblesse de ma technique. Depuis je me suis améliorée et je l’en remercie.

Si vous avez une voiture à restaurer, voici les coordonnées de Lady Art Car :

photos de voiture

 

Si vous avez déjà restauré votre voiture : contactez-moi au 07 70 45 32 99.

 

Pin It on Pinterest

Share This