Categories Entreprise, Vin & Gastronomie

Les photos de plats gastronomiques

Les photos de plats gastronomiques vs dresser une assiette comme un Chef

Un petit jeu pour cet article, comparer les codes de dressage de plats et ceux des photos de plats gastronomiques.

Les dix conseils pour dresser son assiette comme un Chef s’appliquent parfaitement aux photos de plats gastronomiques

http://www.concours-cuisine.fr/10-conseils-pour-dresser-son-assiette/

  • Avant même de vous mettre aux fourneaux, prenez le temps de réfléchir à votre recette…
  • Avant même de commencer les prises de vues, faites l’inventaire des ingrédients qui composent la recette, des ustensiles de cuisson, les plats pour dresser l’assiette… Et en tout premier lieu, commencez par installer votre poste de prise de vues. Lumière, façonneurs de lumière (boîte, snoot, réflecteur, etc, tout doit être prêt)
  • Tous les éléments de vos décorations doivent être comestibles : sauces, épices, herbes aromatiques, fleurs…
  • En photos aussi, si les éléments de décoration sont comestibles et “du jour”, ils apporteront une merveilleuse note de fraîcheur
  • L’élément central de votre assiette
  • Ne pas oublier les règles de composition en photo, votre cadre est réduit à l’assiette et/où à son environnement très proche
  • Vous avez prévu une vraie mise en scène pour sublimer votre travail ?
  • La mise en scène, c’est la disposition des éléments les uns par rapport aux autres
  • Osez la superposition des aliments. En jouant sur les contrastes (texture molle sur texture ferme, texture crémeuse sur texture rigide, etc.), vous devriez obtenir de jolis effets.
  • La proximité de textures différentes est très intéressante pour les photos de plats gastronomiques. Elle donne du relief et du rythme à l’image.
  • Égouttez bien vos aliments avant de les disposer dans l’assiette : rien n’est plus agaçant que de devoir essuyer une tâche de sauce lorsqu’il ne reste que quelques secondes avant d’envoyer un plat !
  • Bon, si au moment de la prise de vues on n’a pas vue une trace de sauce, de gouttelettes disgracieuses, Photoshop pourra nous sauver. Mais je vous conseille d’obtenir dès la prise de vues, l’image la plus parfaite. Photoshop ne doit pas servir à “sauver” des images. Le but est de passer le moins de temps possible à la post-production et de profiter du bon repas….
  • Poches à douille, emporte-pièces, cercles à pâtisserie, pipette… autant d’ustensiles qui vous permettront d’obtenir de jolies formes nettes et bien travaillées
  • Si vous décidez de cadrer un peu plus large que la taille de l’assiette, ces accessoires pourront servir de beaux sujets d’arrière-plan
  • N’abusez pas des couleurs. Au-delà de 5, le plat devient trop complexe à « lire »
  • En photo également, trop de couleurs “tuent” l’image !
  • La touche finale ? Herbes fraîches, épices, zestes d’agrumes, légumes. Pensez également à vous servir de vos ingrédients de base en guise de décoration.
  • Merveilleuse idée ! Avec un petit éclairage en contre-jour pour obtenir de jolies transparences dans les herbes.
  • Essuyez au chiffon
  • Encore une fois, l’éclairage que vous avez mis en place ne pardonnera aucune trace. Plus l’assiette sera impeccable, plus le temps passé à la post-production sera raisonnable.

A vos casseroles ! A vos photos !

Share

Your comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.