Photos en studio

Portraits de danseuses classiques à Strasbourg.

Après une série de photos plutôt conventionnelles de l’école de danse de Geispolsheim, Christine, la professeure de danse, m’a laissé carte blanche pour des expériences photographiques.

Jusqu’à présent, je tentais les lancés de farine, de sucre ou de sable sur des objets inanimés comme la chaussure de sport Salomon ci-dessous:

Chaussure salomon, Karine Faby

Talonnade dans le sable

Ou sur des produits alimentaires pour éclater un mille-feuilles:

Millefeuilles

Millefeuilles

Mais aussi sur une carotte pour illustrer le thème « énergie pour la vie »

La carotte dans un vent de sable

Pour toutes ces photos, le sujet était évidemment « passif » et le sable ou la farine était projeté par un excellent assistant….

Cette fois, je souhaitais que le sujet soit en mouvement et projette lui-même la farine pour donner encore plus de dynamisme à l’image.

Noëlle, Sophie, Marie, Chanèle et Lisa ont accepté de participer à cette expérience.

Plan d’éclairage pour ces photos en studio

J’ai oublié de prendre en photo mon installation, mais sur cette dernière image, où les filles se sont lâchées, on devine le plan d’éclairage:

  • un fond noir papier qui a servi toute la semaine pour les photos classiques
  • 2 boîtes à lumière (un strip et une boîte carrée) spécialement disposées à 45° en léger contre-jour. La lumière était plus simple pour les autres photos en tutu

Karine Faby Explosion danseuses

Des photos en studios plus dynamiques

Karine-Faby_danseuses-Pour ces photos en studio, je voulais apporter un soin particulier à la lumière. Et j’ai volontairement laissé le sol recouvert des projections pour donner cette impression d’atelier de travail et de répétiton.

0 Partages